Exercice de « Gestion de crise » le 2 juin 2015 à Yvoir – PLANEX 2015

Un EXERCICE de gestion de crise a été organisé ce 2 juin à Godinne et Yvoir, conjointement par la Commune d'Yvoir, les services du Gouverneur, ainsi que la Défense (Commandement Militaire et Avion Safety Directorate-ASD).

Le scénario était basé sur la chute d'un avion et d'un planeur militaires, dans l’enceinte du Collège St-Paul de Godinne et au hameau de Tricointe.  Les riverains ont pu observer une colonne de fumée, ainsi que le déploiement de véhicules de secours. Les parents des élèves et les riverains avaient été avertis de la tenue d'un exercice début juin. 

Cet exercice avait pour but de tester l’efficacité des réactions et procédures mises en place par les différents intervenants en cas de situation d’urgence. Les services de secours ont investi le terrain, tandis que l'autorité communale réunissait son Comité de Coordination dans son nouveau centre de crise, au poste de secours d'Yvoir (arsenal des pompiers), déclenchant son plan d’urgence communal.

Une centaine de personnes ont joué l’exercice, tandis que 25 l’encadraient. Ainsi, ont participé  la Commune d’Yvoir (Autorités communales et Comité de Coordination),  la Zone Dinaphi et le Cozis, le Centre 100 / 112, les Urgence du CHU Dinant-Godinne, la Croix Rouge , le CIC 101, la Zone de Police Haute Meuse, la Défense  (Aviation Safety Directorate et le Commandement Militaire de la Province de Namur), la Cellule de communication de la Commune d’Yvoir, le Service de garde du Gouverneur de Namur et le Collège Saint-Paul de Godinne.

La Défense assurait l’animation de l’exercice, des agents fédéraux jouaient les faux journalistes et une dizaine de personnes étaient chargées de l’évaluation à la caserne et sur place, sous la direction du Commissaire d’Arrondissement, Mme Marie Muselle, afin de tirer tous les enseignements de cet exercice.

Un débriefing « à chaud » a eu lieu dans l’après midi et un débriefing général sera organisé en septembre.

Dès à présent, tous les acteurs mesurent l’importance de faire des exercices pour acquérir les bons réflexes et favoriser le travail en équipe (complicité interdisciplinaire).